LAID

Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit de la grande fête "Laïd El kebir" qui commémore la soumission du prophète Abraham/Ibrahim à Allah. (plus de détails sur wikipédia )

En souvenir de cette soumission totale d'Ibrahim à Dieu, les familles musulmanes sacrifient un mouton ou un bélier. D'où le surnom en France de la "fête du mouton".

C'est un grand jour car pour beaucoup de familles, hier comme aujourd'hui, c'est une occasion pour se réunir avec tous ses proches, amis et voisins, et de partager un/des repas, sans oublier que pour les enfants, c'est aussi l'occasion de recevoir des cadeaux.

D'autant plus, il ne faut pas oublier qu'autrefois, on ne mangeait pas souvent de viande, d'ailleurs, c'est encore le cas dans beaucoup de pays en voie de développement et même parfois dans les pays développés.

Évidemment, suivant les régions, les pays et leurs traditions, les mets préparés pour ce jour sont différents.

Pour ma part, le premier jour, on ne consomme pas de viande, seulement les tripes, dans un premier temps c'est le foie et le coeur, le plus souvent simplement assaisonnés (cumin, poivre, sel, paprika) et grillés au barbecue ou à la poële.

Le soir, ce sera plutôt un tajine de tripes aux pois chiches. ( Hé oui, je sais que beaucoup n'aime pas les tripes... on dira qu'elles n'ont pas le vent en poupe dans nos sociétés ces derniers temps...)

Ce n'est que le lendemain, que l'on va préparer des brochettes de viandes au barbecue, et le soir, des côtelettes cuites à la vapeur.

Comme c'est un jour de fête pour tous, on donne une partie de la viande à ceux qui n'ont pas pu acheter de mouton. Car cette fête est aussi synonyme de partage et générosité.