IMAG1804_B

Les amateurs de noix de coco seront ravis avec cette recette!

La m'encha, elle aussi est une spécialité de la patisserie marocaine, je crois que c'est une spécialité de la ville de Fez mais je ne suis pas sûre, je vérifierai!

Tout comme pour les briwats, au Maroc, nous utilisons les ourkas pour faire la m'hencha, comme je n'en ai pas, les feuilles de bricks et la pâte filo sont des substituts parfaits!

En fait, m'hencha vient du mot "hench" qui veut dire "serpent", on lui a donné ce nom à cause de sa forme enroulée comme un serpent.

La vraie recette est à base d'amandes, et cette fois-ci j'ai fait deux entorses à la tradition : d'une part, la version que j'ai faite est à la noix de coco et d'autre part je l'ai présenté en petits "tronçons" et non enroulée en serpentin.

J'ai découvert cette version sur le blog d'Omo Chakir, je l'ai essayé et je dois dire qu'elle est pas mal du tout.

Je vous fais un "copier/coller" :

- 150 g de noix de coco râpée
- 2 œufs
- 75 g d'amandes en poudre
- 75 g de sucre
- 8 feuilles de pâte filo (grande dimension)+ du beurre fondu (ou alors des feuilles de pastilla)

Pour la déco
- 1 jaune d'oeuf ( pour ma part ce fut sans jaune d'oeuf)
- un peu de noix de coco râpée
- un peu de miel

Battre les œufs à l'aide d'une fourchette, les rajouter progressivement au mélange du sucre, poudre d'amandes puis noix de coco. Malaxer bien puis former de longs bâtons.

Badigeonner les feuilles de pâte filo avec le beurre fondu puis enrouler le bâton de pâte dans la feuille. (1 à 2 feuilles par bâton selon votre choix).

Badigeonner la surface avec du jaune d'oeuf à l'aide d'un pinceau.
Mettre les bâtons sur une plaque garnie d'un papier sulfurisé (ou beurrée), cuire 15 min au four jusqu'à coloration dorée.
Arroser de miel tiède avant de les couper en petits morceaux et les saupoudrer de noix de coco râpée puis les  présenter dans de petites caissettes allongées de papier.

IMAG1809_B